Aller au contenu principal
Autrement dit

Prodiges, genèse d’un succès incroyable

National

Sur les traces de 

border-green.png

Michel Eli – Producteur et concepteur de l’émission Prodiges.

prodiges-articles.jpg

Dans la continuité du partenariat noué entre le Crédit Mutuel et Prodiges, un chœur de 10 000 jeunes enfants issus des écoles de l’agglomération lilloise va proposer au stade Mauroy, un spectacle à ne pas manquer, composé de chansons apprises dans leurs écoles dans le cadre d’un programme mis en place avec l’Education nationale.

  “Je suis convaincu que ce sera un moment de grâce."

PRODIGES – Un concert exceptionnel à Lille le Vendredi 2 juin 2017

 

Bonjour Michel Eli, pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Bonjour, oui avec plaisir. J’ai 62 ans, je suis né à Fontenay-Sous-Bois. Je suis passionné de musique depuis plus de 55 ans, j’ai suivi des études de musique et ai même obtenu le prix du Conservatoire de Musique de Paris. J’ai produit mon premier disque à 23 ans, un artiste que j’ai écouté dans le métro et qui s’est hissé à la 1ère place des charts américains !

J’ai un tempérament qui a besoin de changement donc j’ai d’abord fait des disques, j’ai travaillé dans la production, pour des parcs d’attractions, pour la télévision avec les Enfants du rock, pour la radio avec le lancement de la première radio FM avant NRJ, Radio 7. Plus récemment j’ai également travaillé pour des expositions telles que Star Wars, Harry Potter, James Bond ou Avengers.

J’ai toujours voulu être indépendant même si j’ai travaillé en 1982 pour le label Vogue.

Vous êtes un passionné, un indépendant, qu’est-ce qui vous anime ?

Ce qui m’anime… ? J’aime le « particulier ». Pour durer, il faut de l’audace, s’investir dans les projets. Si on y met de l’affectif, la réussite sera là.

Vous avez écrit pour Axel Bauer, non ?

En effet, j’ai écrit le texte de Cargo pour Axel Bauer. Un concours de circonstances, un texte écrit la veille d’un pont du 14 juillet …

Pourquoi avoir pensé au Crédit Mutuel comme partenaire pour l’émission Prodiges?

Je connaissais le Crédit Mutuel pour avoir déjà travaillé avec eux par exemple sur des spectacles Pop et Corn ou sur un projet avec la Seine Musicale. La première fois que j’ai sollicité le Crédit Mutuel pour Prodiges, c’était dans le cadre de la recherche d’un partenaire pour une prime dans lequel des enfants de moins de 16 ans allaient bonifier l’émotion procurée par certaines œuvres classiques et cela sur France 2. Ils ont de suite adhéré. Pourtant ce projet a été très difficile à mettre en place car c’est un projet sur de la musique classique, ce fut une bagarre de plus de 18 mois pour aboutir à un premier prime qui a rassemblé 4.7 millions de spectateurs. Ce résultat excellent a fait de Prodiges le projet de référence de France Télévision avec un indice de qualité de 9.1/10.

Quel est le rôle du Crédit Mutuel ?

Je considère le Crédit Mutuel comme un découvreur de talents. On se connait bien et on se respecte. Je mets beaucoup d’amour dans ce que je fais et comme je suis indépendant, je choisis les projets que je soutiens. Les dossiers que j’amène au Crédit Mutuel fonctionnent car chacun raconte une histoire et trouve naturellement sa place.

C’est-à-dire ?

Le Crédit Mutuel a trouvé sa juste place de partenaire, découvreur de talents et média sans aucune intrusion dans le métier du producteur et c’est génial. Le respect mutuel que nous entretenons est riche et c’est pour cela que nous sommes de vrais partenaires.

Parlez-nous des projets futurs ?

Nous travaillons actuellement sur un projet que je pensais rester au statut de fantasme, « Le grand concert ». Un matin au réveil, j’ai allumé mon ordinateur et j’ai envoyé un long message à Shine (la société de production) pour présenter mon projet. J’ai travaillé pendant un an à convaincre tout le monde et à boucler le montage financier. Ce projet va rassembler plus de 10 000 jeunes choristes au Stade Pierre Mauroy de Lille. Je sais qu’il y a une vraie attente, le public a besoin d’audace et de projets étonnants. Preuve en est, à aujourd’hui, nous avons 23 000 places vendues (pour un événement qui aura lieu dans 6 mois !). Le Crédit Mutuel Nord Europe nous accompagne en invitant un parent de jeune choriste sur 2 et en distribuant des flyers dans les écoles. Je suis convaincu que ce sera un moment de grâce.

Quelle sera la programmation musicale ?

Le programme musical que je choisis sera constitué de musiques très connues ou très belles, de titres symboliques tels que la Marseillaise de Berlioz ou l’Ode à la Joie de la 9ème de Beethoven. Nous souhaitons présenter des extraits de maximum 3 minutes de 30 œuvres.

Plus de 10 000 jeunes choristes c’est extrêmement ambitieux…

Oui, bien entendu mais je ne suis pas seul dans cette aventure. Tous les Hauts de France sont mobilisés. Nous avons exactement 10532 enfants à gérer, à nourrir. Nous les prenons en charge à 11h dans les écoles et les ramenons pour 23h, c’est une logistique extraordinaire qui n’aurait pas pu être possible sans la contribution du rectorat. Une expérience unique !

Justement, après une telle expérience qu’allez-vous pouvoir trouver en projets innovants ?

Je vous rassure, je n’aurai pas le temps de m’ennuyer avec la tournée de Prodiges dans 26 Zénith, une nouvelle tournée Pop et Corn et également des projets d’expositions.

Michel Eli, nous pouvons dire que vous êtes un homme heureux et passionné ?

Oui, je suis heureux, j’ai une femme merveilleuse, deux enfants de 7 et 12 ans, une vie saine, des amis et je fais un métier passionnant !

Newsletter

Ne ratez aucune publication
du groupe Crédit Mutuel

Abonnez-vous à « Autrement dit », la newsletter du groupe
Crédit Mutuel et découvrez, au travers de quatre axes, les projets d’hommes et de femmes qui participent au dynamisme du groupe dans l’ensemble des territoires.