Aller au contenu principal
Carrières

  Interview

Kaja Jablonska, Responsable recrutement et Bien-être des salariés, Confédération Nationale du Crédit Mutuel

"L’humain constitue la base de nos constructions stratégiques."

Kaja Jablonska
Responsable recrutement et Bien-être des salariés, Confédération Nationale du Crédit Mutuel

 

   

“La manière dont nous travaillons au quotidien est très fortement liée à la façon dont notre banque a été créée.”

img1.png

 

En tant qu’employeur, qu’est-ce qui vous distingue des autres ?

La manière dont nous travaillons au quotidien est très fortement liée à la façon dont notre banque a été créée : notre modèle est inspiré par Frédéric-Guillaume Raiffeisen, l’un des pionniers de la banque coopérative, dont nous fêtons le bicentenaire cette année. Cette origine, ancrée dans l’économie réelle, a une véritable influence sur le travail quotidien de chacun de nous. Parce que l’on est autonomes et responsabilisés – la responsabilisation représente une valeur très forte au sein du Crédit Mutuel –, nous sommes différents des autres. Nous avons des organisations horizontales et on peut très rapidement avoir accès à des postes où l’on peut prendre des décisions. Ce n’est pas forcément le cas partout. Nous accordons surtout une grande importance au principe de subsidiarité, essentiel pour nous.

Vous dites que le salaire n’est pas le seul critère pour vous rejoindre : mais quels sont les autres critères ?

Nous sommes évidemment attentifs à une juste rémunération de nos salariés et leur proposons tout un ensemble d’avantages. Mais nous prônons également le respect d’un équilibre de vies professionnelle et personnelle. C’est parce que l’on puise de l’énergie ailleurs qu’on a la possibilité de la rendre au travail. Et inversement. Il y a aussi l’attachement à l’apprentissage et à la formation : nous faisons grandir nos salariés au fur et à mesure de leur expérience professionnelle. Nos salariés peuvent ainsi accéder à des postes auxquels ils n’avaient pas pensé à leur arrivée. Nous sommes aujourd’hui un grand groupe et offrons beaucoup d’opportunités d’évolution, de mobilité, de passerelles entre des métiers très différents. Il y a la banque et l’assurance mais également de nombreux autres métiers possibles qui ne viennent pas spontanément à l’esprit.

 

 

Par exemple ?

Tous les métiers liés à l’informatique, pour ne citer que ceux-là : il y a chez nous des personnes arrivées en tant que conseillers de clientèle et qui aujourd’hui travaillent dans des métiers liés à la data.

Les valeurs que vous mettez en avant relèvent-elles du pur marketing ou ont-elles des applications concrètes ?

Parlons de l’innovation RH. Mon poste de responsable du bien-être des salariés en est une preuve bien réelle. Si nous ne croyions pas à l’humain, nous n’investirions pas dans une personne dont la seule raison d’être consiste à montrer aux salariés de manière organisationnelle qu’ils ont une véritable importance et que ce sont eux qui portent notre succès au quotidien. Nous sommes, je crois, un peu un ovni sur la place bancaire. Nous avons construit un modèle solide et qui dure, notamment grâce au fait que nous ne sommes pas côté en bourse, que nous ne dépendons pas d’actionnaires et pouvons prendre des décisions en fonction de nos stratégies propres.

Toutes les entreprises clament qu’elles veulent satisfaire leurs clients. Pourquoi le Crédit Mutuel plus que les autres ?

Nous voulons satisfaire non seulement nos clients externes mais également nos clients internes, c’est-à-dire nos employés. Nous sommes différents parce que l’humain constitue l’ADN du Crédit Mutuel et est la base de nos constructions stratégiques : si nos salariés sont épanouis et sentent que leur travail a du sens, connaissent leur utilité et la stratégie du groupe, ils donneront le meilleur d’eux-mêmes à cette entreprise et surtout le meilleur à nos clients.

 

img2.png

 

   

“Nous sommes, je crois, un peu un ovni sur la place bancaire.”