Aller au contenu principal
Carrières

  Interview

Mélodie Leduc, Gestionnaire des Ressources Humaines, Crédit Mutuel Loire Atlantique Centre Ouest nous explique comment les collaborateurs sont responsabilisés.

"On a souvent tendance à opposer banque et digital mais c’est un cliché."

Mélodie Leduc
Gestionnaire des ressources Humaines, Crédit Mutuel Loire Atlantique Centre Ouest

 

   

“Nous utilisons l’intelligence artificielle pour fluidifier l’activité de nos conseillers.”

img1_1.png

 

Pour les jeunes, travailler dans la banque, cela peut s’apparenter à rejoindre un secteur bien éloigné du digital et des nouvelles technologies. Que leur répondez-vous ?

On a souvent tendance à opposer banque et digital mais les choses évoluent tellement vite que les banques n’ont pas d’autre choix que de s’adapter, et notamment pour attirer les jeunes talents. C’est la raison pour laquelle le Crédit Mutuel a par exemple noué un partenariat avec IBM, avec l’objectif de déployer progressivement les solutions d’intelligence artificielle dans 100% des métiers de la bancassurance où elles pourront être un levier de croissance. Celle-ci constitue une vraie source de renouveau pour les collaborateurs du secteur bancaire, notamment pour répondre plus rapidement aux demandes des clients sociétaires.

Pouvez-vous préciser les applications possibles de ce programme avec IBM ?

Aujourd’hui quatre robots (NDLR : assistants virtuels) sont utilisés sur quelques métiers afin d’aider les conseillers, ainsi qu’une solution d’analyse d’email qui traite les correspondances clients en les classant. Nous utilisons donc l’intelligence artificielle pour fluidifier l’activité de et favoriser une relation augmentée entre le client et le conseiller.

Concrètement, comment innovez-vous dans votre métier ?

Si je prends le processus de recrutement que nous avons récemment repensé dans notre fédération du Crédit Mutuel – nous utilisons Visiotalent depuis janvier – nous organisons nos entretiens sous forme d’enregistrement vidéo ce qui remplace les habituels entretiens téléphoniques. Le candidat sélectionné reçoit un lien qui lui permet de répondre à trois ou quatre questions et fait cela de son domicile, quand il le souhaite. Ce qui ne nous empêche pas d’organiser également des sessions collectives de recrutement au siège ou directement dans nos agences. Par exemple, à Nantes, nous avons organisé un job dating pour la première fois en mars dernier pour notre session de recrutement des futurs alternants.
Par ailleurs, nous sommes également sur LinkedIn, afin de divulguer au plus grand nombre les valeurs d’engagement et de proximité Du Crédit Mutuel.

 

 

Comment s’est déroulé le job dating à Nantes ?

Nous avons invité les collaborateurs que nous avions présélectionnés à partir de 17h30 jusqu’à 20h30 dans l’une de nos agences vitrine du centre-ville de Nantes. Ils ont passé des entretiens avec un binôme de gestionnaires des ressources humaines (GRH) et en parallèle, une vidéo de présentation du Crédit Mutuel leur était présentée. L’occasion pour eux d’échanger avec les différents interlocuteurs de la caisse, dont le directeur, pour bien appréhender l’univers dans lequel ils allaient éventuellement évoluer.

Pour quels résultats ?

Le résultat a été très positif, notamment pour les candidats présents lors des entretiens. C’était quelque chose d’assez nouveau pour eux. Ils ont apprécié cet échange non seulement avec un Gestionnaire RH mais également avec des conseillers commerciaux.

 

img2.png

 

   

“La personne que nous avons sélectionnée dans le cadre d’un recrutement reçoit un lien qui lui permet de répondre à trois ou quatre questions. Elle fait cela de chez elle, quand elle le souhaite.”