maisons passoires énergetique
Crédit photo : ©Getty Images

Parce que la transition écologique et climatique est l'affaire de tous, le Crédit Mutuel1 distribuera courant mars le Prêt Avance Rénovation. La banque mutualiste sera alors la première banque commerciale à proposer ce dispositif innovant, aux côtés de La Banque Postale.

Le Prêt Avance Rénovation vise à permettre aux propriétaires aux revenus modestes et retraités (dont l'âge et le revenu rendent difficiles l'accès au crédit) souffrant d'un logement mal isolé de bénéficier d'une rénovation énergétique complète sans en avancer les frais, soit 800 000 propriétaires de maisons individuelles.

Ce dispositif de prêt hypothécaire pour lutter contre les passoires thermiques est rendu possible par la loi Climat et Résilience. Il présente un fonctionnement original en permettant aux bénéficiaires de ne supporter le reste à charge de la rénovation énergétique qu'au moment de la succession ou de la revente du bien immobilier.

Ce dispositif, qui vient en complément des aides de l'État, contribuera également à réduire la facture énergétique des logements.

Il y a urgence à rénover le parc immobilier. Face à l'inflation des coûts de l'énergie, à la problématique du pouvoir d'achat et du mal logement, ce dispositif du prêt avance rénovation apporte une réponse concrète ; il comble un angle mort des politiques publiques sur le bien loger et la transition climatique : les propriétaires modestes et pauvres. C'est une vraie avancée pour eux et le Crédit Mutuel compte s'impliquer fortement, conformément à son statut d'entreprise à mission et à sa volonté de lutte contre le changement climatique ! Nicolas Théry Nicolas Théry Président du Crédit Mutuel

1Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie, Crédit Mutuel Océan.

À découvrir :