Sur les traces de

Christophe Dolique, CEO Fivory

Une nouvelle marque devrait être communiquée d'ici à la fin de l'année et la nouvelle application sera disponible dès le début de 2017.

Fivory et Wa, les deux portefeuilles soutenus respectivement par Crédit Mutuel, Auchan, Mastercard, Oney et Total d'une part, par BNP Paribas et Carrefour d'autre part, ont choisi d'unir leurs expertises au profit d'une même application de paiement mobile, multiservices et sécurisée.
Cette démarche accélère le rassemblement d'un écosystème d'acteurs économiques de premier plan et capitalise sur les acquis de ces deux initiatives pour proposer une solution encore plus innovante. Elle vient répondre aux enjeux stratégiques de digitalisation du commerce et de simplification de la vie des clients.

Fivory et Wa ! unissent leurs forces dans une solution commune de paiement mobile

Christophe Dolique, vous êtes CEO de Fivory, pouvez-vous nous expliquer votre projet ?

De nombreuses initiatives de wallets mobiles ont été lancées afin de profiter de l'essor du paiement mobile et de la dématérialisation des services. Leurs objectifs est de contrôler la relation client et les données générées. Les GAFAP (Google, Apple, Facebook, Amazon, Paypal) investissent massivement sur ces marchés afin de s'insérer dans la chaîne de valeur et monétiser la connaissance client.

L'enjeu, aussi bien pour les banques que les enseignes, est de maîtriser cette transformation digitale pour le développement de leurs activités.

Les initiatives Wa! et Fivory répondent à ce challenge avec des propositions concurrentes très proches. L'ambition de BNPP et Carrefour d'une part et de Crédit Mutuel-CM11, Auchan, MasterCard, Oney et Total est de combiner ces deux initiatives avec tous les atouts et moyens dont elles disposent pour créer une alternative européenne de premier plan face aux initiatives des GAFAP avec la force de frappe nécessaire pour s'imposer.

Notre objectif est d'assurer aux partenaires de l'écosystème du commerce un potentiel unique de réactivité, de visibilité et d'innovation dans la mise en œuvre de nouvelles propositions clients, tout en leur assurant la sécurité et la pérennité de leurs assets et investissements.

Ces solutions n'étaient-elles pas assez performantes seules ?

Nos solutions étaient performantes en « stand alone ». En nous rapprochant nous maximisons les chances de succès, offrons une cohérence de parcours aux utilisateurs, adressons un discours unifié et plus percutant pour les émetteurs et le réseau d'acceptation, nous mutualisons des investissements et garantissons une force de frappe financière sur le long terme. Enfin, nous avions respectivement des apports différenciant, complémentaires et compatibles.

Le marché est-il trop petit pour deux acteurs ?

Le marché est par nature immense puisque international. Une fois encore, l'enjeu est la cohérence, la standardisation pour être en capacité d'offrir une offre plus exhaustive et complète.

Quel est votre positionnement vis-à-vis de la concurrence ?

Cette nouvelle entité fédèrera des acteurs de premier plan, leaders de l'écosystème du commerce et du paiement au sein de sa gouvernance pour développer un standard dans le parcours d'achat, avec une ambition internationale.

La nouvelle entité fusionnera dans une application mobile unique : le paiement, la fidélisation et les bons plans pour faire ses achats aussi bien en magasin que sur Internet ou à partir d'une application mobile et ou le paiement mobile est revisité comme un service à forte valeur ajouté.

Cette nouvelle application, à l'instar d'autres solutions, se veut une solution universelle pour les consommateurs quel que soit leur smartphone, leur banque, leur opérateur mobile et met au cœur de sa proposition de valeur la relation consommateur - commerçant.

Quel sera le périmètre de la nouvelle application ?

La nouvelle application capitalisant sur les développements précédents permettra, en un seul geste, de régler simplement ses achats aussi bien en magasins que sur Internet avec la garantie pour le consommateur de toujours profiter de ses avantages personnalisés (fidélité, offres, coupons, ...) ainsi que de bénéficier de nouveaux services de paiement en mobilité (transfert d'argent de personne à personne, paiement de facture).

Elle a pour ambition d'offrir au monde du commerce (enseignes, commerces indépendants, e-commerçants et à toutes formes d'échange de relation commerciale) de nouveaux outils flexibles permettant le paiement mobile et le développement d'une relation client plus aboutie et personnalisée dans des expériences d'achat omnicanal.

Quels sont les atouts du rapprochement Fivory et Wa ! par rapport aux autres initiatives du même genre ?

L'association de Fivory + Wa ! regroupe des partenaires de premier plan leaders dans leurs domaines respectifs. De plus, cette nouvelle association dispose des moyens indispensables à son développement : l'expertise et les savoir-faire ; la notoriété ; les audiences ; l'accès au marché ; le réseau d'acceptation ; les moyens technologiques ; la capacité d'investissement ; la sécurité ; la confiance.

Par ailleurs, le buzz et les différentes initiatives autour de paiement mobile incitent les consommateurs à passer au paiement mobile. Cette nouvelle solution dispose en outre de la capacité de mise en marché en s'appuyant sur les clientèles de ses différents partenaires et présente l'atout de la variété de services proposés.

Cette nouvelle solution peut-elle accueillir d'autres partenaires ?

Cette association démontre la volonté d'ouverture indispensable pour faire que cette nouvelle application devienne générique. Tout nouvel acteur de l'écosystème souhaitant participer au développement et à la promotion de la nouvelle entité constituée est le bienvenu.

Un déploiement au-delà des frontières françaises est-il possible ?

Nous sommes bien entendu sensibles à la globalisation du marché et notre ambition est d'accompagner nos clients/partenaires commerçants où qu'ils soient. Une ouverture à l'international pourra donc être envisagée ultérieurement.

Comment Fivory et Wa ! se situent par rapport à Apple Pay ?

Tout d'abord, l'arrivée d'Apple Pay participe à la pédagogie et à l'éducation du marché sur le paiement mobile.

Apple Pay, c'est la dématérialisation d'une carte NFC dans un iPhone permettant un simple paiement.

  • Il n'y a aucun apport pour le commerçant,
  • Ce sont des coûts supplémentaires pour l'émetteur de carte,
  • Un geste similaire pour le consommateur (un TAP mobile versus un TAP carte).

Par opposition, la solution proposée par la nouvelle entité se différenciera entre autres :

  • sur le plan fonctionnel : la prise en compte de l'ensemble de l'expérience d'achat (paiement + fidélité + relation client + offre) ; son côté « agnostique » quel que soit le mobile, la banque, l'opérateur ;
  • sur le positionnement : la relation consommateur - commerçant est au cœur de la proposition de valeur ;
  • sur le modèle : la capacité de s'inscrire de manière fluide et contextualisée dans la mise en œuvre de nouveaux services digitaux avec la possibilité d'en assurer leur monétisation dans un respect des règles entre les différences parties.

Comment Fivory et Wa ! se situent par rapport à PayLib ?

Paylib est une solution de paiement sécurisée, distribuée par les banques en propre, à leurs clients particuliers. Chaque banque propose donc à ses clients particuliers de bénéficier de ce service de paiement sur Internet et bientôt en proximité sur les smartphones Android.

L'application unifiée de Fivory et Wa! est un portefeuille dématérialisé, c'est une offre d'agrégation de services numériques : identité numérique, paiement dématérialisé tous canaux en mobilité, tous types de smartphone, toute carte bancaire, facilité de paiement, dématérialisation des programmes de fidélité, cagnottes...

L'application pourra être compatible avec PayLib : dans ce portefeuille, le client pourra payer s'il le souhaite avec sa carte bancaire dématérialisée, son compte ou PayLib, pour les banques qui souhaitent déléguer au portefeuille la capacité de le proposer.