Paris, le 21 juin 2021 - À l'occasion de la Fête de la Musique 2021, le Crédit Mutuel révèle les résultats de son étude1 sur la musique dans la vie des Français menée avec l'institut Kantar Public.

En matière de musique, les Français sont plutôt au diapason. Rares sont ceux qui n'en écoutent pas et, si la musique faisait déjà partie intégrante de la vie des Français avant la crise, elle s'est révélée pour beaucoup un allié de poids pour traverser cette période difficile.

De l'ordre de l'intime, la musique est également pour beaucoup de Français, l'occasion de se retrouver et de faire la fête. Un attachement qu'ils ne manqueront pas de témoigner à l'occasion de la Fête de la Musique, dont le Crédit Mutuel, qui fête ses 20 ans de soutien au secteur, est partenaire officiel depuis 2009 aux côtés du Ministère de la Culture.

Un Français sur deux démarre sa journée en musique

Quasiment unanimes, les Français sont 94 % à affirmer en écouter. Au-delà, elle représente une composante importante de leur quotidien : plus d'un répondant sur deux écoute de la musique tous les jours ou presque, 80 % plusieurs fois par semaine.

La musique rythme la journée des Français et les accompagne : 85 % en écoutent sur leurs trajets, 74 % pendant les tâches ménagères, 67 % lors d'un moment de repos et 1 Français sur 2 se prépare en musique le matin. Pour près de 40 %, elle les accompagne au sport, au travail ou encore lorsqu'ils reçoivent des personnes chez eux.

S'ils sont 76 % à se dire plus sensibles aux mélodies qu'aux textes, ils sont 72 % à reconnaitre la qualité de la scène musicale de notre pays avec un certain attachement à la variété française.

Les styles musicaux les plus écoutes par les français

Top 3 population générale :

  1. La variété française - 60 % des répondants en écoutent
  2. La pop - 33 %
  3. Le rock - 29 %

Top 3 moins de 25 ans :

  1. La pop - 47 %
  2. La variété française - 42 %
  3. Le rap - 39 %

Une activité refuge, intimiste mais également vecteur de lien social

Les Français ont leurs préférences musicales et ont tendance à s'y tenir tel un refuge, une majorité (54 %) affirmant écouter toujours un peu les mêmes musiques, contre seulement 19 % qui affichent l'envie de chercher et d'en découvrir sans cesse de nouvelles.

Si la grande majorité des répondants préfère l'écoute de musique en solo (82 %) plutôt qu'à plusieurs, cette préférence ne remet aucunement en cause son côté fédérateur. Preuve en est : elle est aussi synonyme de fête, partage et lien social : 81 % estiment qu'une fête sans musique n'est pas une fête et 91 % des Français trouvent que la musique permet de rassembler les gens. La musique est aussi un vrai sujet de conversation pour les Français, que ce soit avec leurs amis (59 %) ou leur famille (57 %).

La pratique musicale, quant à elle, reste minoritaire : seuls 15 % jouent d'un instrument, chantent, dansent ou travaillent dans ce milieu. Mais ils sont 62 % à s'entendre pour dire que l'accès à la pratique est à la portée de tous.

Ils estiment par ailleurs, majoritairement (56 %), que l'on accorde une place insuffisante à la musique dans l'enseignement en France.

La musique salvatrice en temps de confinement

Relaxation, régulation des émotions et du stress, participation au sentiment de bien-être sont autant d'aspects que la musique peut favoriser selon bon nombre de Français (88 % et plus selon les items). Il n'est donc pas étonnant dans ce contexte de crise que plus des deux-tiers d'entre eux affirment que la musique les a aidés à garder le moral pour traverser cette période.

Pour une grande majorité, les bienfaits de la musique vont même bien au-delà lui attribuant volontiers des vertus en termes de développement de la sensibilité (86 %), de créativité (76 %) ou encore d'aide à la concentration (60 %).

Des qualités que les jeunes prêtent également à la musique, eux pour qui, d'une manière générale, cette dernière occupe une place encore plus grande dans leur quotidien.

Les jeunes et la musique

Parmi les moins de 25 ans, plus de 8 sur 10 (83 %) déclarent que cette activité occupe une part importante dans leur vie, pour près de la moitié (47 %) elle occupe même une place très importante. C'est donc sans surprise qu'ils sont encore plus nombreux (82 %) à dire que la musique les a aidés à garder le moral au cœur de la pandémie.

Ils sont également plus nombreux que la moyenne (27 % pour les moins de 35 ans vs 18 %) à préférer écouter de la musique à plusieurs, même si une large majorité préfère le faire seul. Aussi, la musique est utilisée par près d'1 jeune sur 2 comme moyen d'exprimer plus facilement ses émotions.

Ils sont une majorité (52 %) à penser que la musique n'est pas assez présente dans l'enseignement.

La Fête de la Musique, l'occasion de se retrouver

Après une période de restrictions et bien souvent d'isolement, la Fête de la Musique représente une belle occasion de se retrouver et de profiter ensemble de cette activité que les Français associent à la fête et au lien social. Cette année encore, comme à chaque édition depuis 2009, le Crédit Mutuel est partenaire officiel de l'événement aux côtés du Ministère de la Culture. Il donne également le LA aux grands rendez-vous médias proposés par France Télévisions et Radio France :

  • La Fête de la Musique, les 40 ans des années 80 avec France 2 : une pléiade d'artistes fouleront la scène du court central de Roland Garros pour une soirée hommage aux années 80 (France 2 - 21h05). À l'occasion de ce temps fort musique, France Télévisions invite également le public à retrouver son programme l'Onde Musicale, pour partager un temps plus intimiste avec les artistes.
  • Que la fête commence avec FIP : en direct des Arènes de Lutèce, la station célèbre la musique et ses 50 ans avec une scène aux couleurs de l'antenne : éclectique, originale et raffinée (FIP de 18h00 à 22h30).
  • France Inter fête la musique à l'Olympia : la radio ouvre la soirée avec un jeune talent révélé par la plateforme RiffX by Crédit Mutuel et poursuit avec des artistes confirmés (France Inter de 20h00 à 22h30).

Le Crédit Mutuel célèbre cette année ses 20 ans d'engagement et de soutien au secteur de la musique. Un engagement de long terme et au plus près des territoires à travers les actions de ses 18 Fédérations.

Nicolas Théry, président de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel conclut :
« La Musique, écoutée en intimité, nous a aidé à passer les temps difficiles du confinement. Et c'est elle qui nous rassemble aujourd'hui. Il était temps de retrouver enfin nos artistes sur scène ! Parce que la musique est un formidable vecteur de lien social, le Crédit Mutuel soutient les producteurs et les artistes depuis 20 ans et a été à leurs côtés pendant la crise. C'est avec joie que nous sommes à nouveau partenaire officiel de la Fête de la Musique et que nous la déclinons en partenariat avec l'audiovisuel public et une multitude d'opérations menées en régions sous l'impulsion de nos 18 Fédérations. Allons voir nos artistes en concert, vivons la musique ! »

Contact

Contact presse

Envoyer un email

Service presse
46, rue du Bastion - 75 017 Paris

Communiqués de presse