A compter du 25 mars, toute entreprise mise en difficulté par la crise actuelle a la possibilité de souscrire auprès de sa banque un crédit d'un montant maximum de trois mois de chiffre d'affaires.

Cette mesure vient s'ajouter au dispositif global mis en place pour aider les entreprises touchées de plein fouet par le choc économique - report des échéances de remboursement de 6 mois sans frais additionnels ni pénalités par les banques, mesures étatiques de report d'Urssaf et d'impôt et de prise en charge du chômage partiel.