Pour soutenir les professionnels dont l'activité n'a pas suffisamment repris, le Crédit Mutuel1 va permettre aux entreprises qui le souhaitent de débuter le remboursement en capital de leur Prêt garanti par l'État (PGE) un an plus tard

Dans le cadre du dialogue approfondi auquel les banques invitent leurs clients avant qu'ils ne prennent leur décision quant aux modalités de remboursement de leur PGE, la profession bancaire s'est engagée fin octobre 2020 à proposer de façon personnalisée les modalités d'amortissement qui correspondent le mieux à la situation du client et à ses besoins.

Ainsi, il a été prévu la possibilité d'intégrer dans la phase d'amortissement une nouvelle période d'un an où seuls les intérêts et le coût de la garantie d'État seront payés, en restant dans une durée totale de prêt de 6 ans (durée maximale du PGE voulue par la Commission Européenne comprenant la première phase d'in fine d'un an et la seconde d'amortissement de 5 ans maximum).

Cette possibilité de report en capital en phase d'amortissement sera accordée dès le 15 décembre prochain à toutes les entreprises ayant contracté un PGE auprès des Caisses de Crédit Mutuel des réseaux Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Crédit Mutuel Nord Europe, Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse Normandie et Crédit Mutuel Océan qui en feront la demande.

1 Dispositif proposé par Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Crédit Mutuel Nord Europe, Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie et Crédit Mutuel Océan.