Le dispositif de Prêt Garanti par l'État (PGE) a été mis en place par les pouvoirs publics et les banques au début de la pandémie et du confinement pour aider les professionnels et les entreprises à faire face à la crise économique. En apportant sa garantie sur une partie très significative du prêt, l'État permet - grâce aux banques et notamment le Crédit Mutuel - d'apporter aux entreprises une forte bouffée d'oxygène en créant un « pont de cash de 3 mois » pour maintenir la trésorerie des entreprises fermées pendant le 1er confinement.

Ce soutien à toutes les entreprises se caractérise par un prêt à prix coutant avec une phase d'un an au cours de laquelle le client ne rembourse rien, suivi d'un étalement des remboursements pouvant aller jusqu'à 5 ans.

Initialement prévu jusqu'au 31 décembre 2020, la distribution de ce PGE est prolongée de 6 mois jusqu'au 30 juin 2021.

Autre ajout aux mesures initiales, le remboursement du capital de ce prêt peut être décalé d'un an. En clair, le capital d'un PGE accordé en avril 2020, pourra commencer à être remboursé en capital à compter d'avril 2022, étant entendu que les intérêts et la commission de garantie d'état seront dus à compter d'avril 2021.

Fidèle à ses engagements d'accompagnement de ses clients entreprises, le groupe Crédit Mutuel a déjà distribué près de 19,5 Md€ dans 130 000 dossiers PGE à fin octobre et il maintient plus que jamais ses initiatives de soutien à l'activité économique dans cette nouvelle étape de confinement.

Le PGE : comment le rembourser ?

Simulation de remboursement de votre PGE sur 5 ans