La Fédération bancaire française (FBF) publie les résultats de la deuxième édition de son étude « Les Français, leur banque, leurs attentes »1, menée avec l'institut français d'opinion publique (IFOP), entre octobre et novembre 2020 auprès de plus de 4 000 personnes.

Les Français se montrent dans l'ensemble satisfaits de l'action des banques pendant la crise sanitaire, saluant notamment leur disponibilité et leur rôle dans le soutien et la relance de l'économie.

Deux tendances fortes ressortent dans le contexte de la Covid-19 :

  • les Français, pour qui la sécurité est essentielle, ont confiance dans leur banque et leur conseiller ;
  • une accélération de l'utilisation des outils digitaux, une appétence pour l'innovation bancaire, et en même temps un souhait de proximité physique.

Près de 90% des Français ont une bonne image de leur banque, et 68% une bonne image des banques françaises. Ils sont 80% à considérer que l'industrie bancaire est un atout pour l'économie.

La proximité sous toutes ses formes est une valeur clé pour 83% des Français. Ils sont ainsi 74% à estimer que l'ouverture des agences bancaires, la présence des conseillers et le fait de pouvoir les joindre a été un facteur rassurant pendant la crise sanitaire.

Confiants dans l'industrie bancaire et sa capacité de résilience, nos concitoyens ont clairement pris le virage de la banque digitale : 66% d'entre eux ont téléchargé une application bancaire et 92% (47 millions) consultent le site Internet de leur banque.

« La proximité est une valeur centrale des banques françaises et la crise sanitaire a prouvé la pertinence d'un modèle physique et digital. Les banques innovent sans cesse pour leurs clients, et le font avec un souci permanent de sécurité. Les Français peuvent avoir confiance en leur banque. Elle les protège, individuellement, comme elles protègent et soutiennent l'économie collectivement. La crise l'a prouvé : les banques sont là, pour tous leurs clients ». Philippe Brassac Président de la FBF

À découvrir :

1 Enquête menée auprès d'un échantillon de 4 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (= env. 51 millions de personnes selon l'INSEE).